Les Quatre Gestes de La Vie


10.000 nouveau-nés peuvent être sauvés chaque année  en adoptant de simples gestes appelés les « quatre Chaînes de la vie ». Ces 4 gestes concernent l’hygiène, la chaleur, la respiration et l’allaitement maternel.

 

  • L’Hygiène
    • Le nouveau–né risque de mourir ou de rester handicapé à cause d’infections contractées lors de l’accouchement. Plus de 30% des décès des nourrissons sont dus au manque d’hygiène. Ces décès pourraient être évités en exigeant des sages-femmes de respecter l’hygiène de la maman, de se laver les mains et les avant-bras à l’eau et au savon et de ne porter ni bague, ni bracelet, ni vernis.
  • La Chaleur
    • A sa naissance, le bébé risque de mourir uniquement par manque de chaleur. S’il reste mouillé, dans l’ambiance souvent froide de la salle d’accouchement, sa température de 37,5 degrés va chuter d’un demi degré par minute. Si elle atteint 34 degrés, le nouveau-né meurt alors qu’il suffirait de chauffer la salle d’accouchement et de mettre le bébé peau contre peau, avec le corps de sa maman.
  • La Respiration
    • Privées d’air, les cellules du cerveau du nouveau-né vont se détruire rapidement les unes après les autres et entraîner des handicaps cérébraux et moteurs irréversibles. Ces handicaps pourraient être évités en aspirant tout simplement les sécrétions de sa bouche puis de son nez et en stimulant sa respiration en tapotant ses pieds ou en caressant son dos.
  • L’Allaitement Maternel
    • L’allaitement maternel permet de sauver les mamans des hémorragies.  Dès la première tétée, l’utérus de la maman va se contracter et empêcher l’hémorragie. L’allaitement permet également de prémunir les bébés de nombreuses affections et allergies. C’est pourquoi,   l’allaitement exclusif du nourrisson au sein est conseillé jusqu’à l’âge de 6 mois. L’OMS estime que 3.500 vies pourraient être sauvées chaque jour si les bébés étaient nourris au sein durant les premiers mois de leur vie.